Présentation


L’Université Arabe des Sciences (UAS) a été créée en 1993.Elle a été fondée par le professeur Mourad Ben Turkia ainsi que par une élite des enseignants  universitaires. L’Université Arabe des Sciences appartient désormais au  «Groupe de l’Education et des Sciences » (GES) qui constitue le plus grand groupe privé d’éducation en Tunisie et qui comprend :

Présentation de l’Ecole Supérieure Privée d’Ingénieurs Et des Etudes Technologiques    de Tunis

L’Ecole Supérieure Privée d’Ingénieurs et des Etudes Technologiques de

Tunis (ESPIET) relevant de l’Université Arabe Privée des Sciences (UAPS)

Est un établissement privé d’enseignement supérieur et de formation couvrant la

Plupart des spécialités des sciences de f ingénieur (Génie Civil, Génie électrique, Génie

Electromécanique, Génie Mécatronique, Génie Industriel et Génie Informatique)

L’ESPIET est habilitée à :

– Répondre aux besoins des industriels tant à 1’échelle nationale qu’internationale en ingénieurs de conception qui seront capables d’améliorer les systèmes industriels, de suivre et de maîtriser les évolutions des technologies avancées et d’assumer des responsabilités à caractère scientiflque et

Technique, dans les secteurs privés et public.

– Conduire, maîtriser et faire évoluer des procédés et des processus industriels

– Contribuer au développement et à la maîtrise de l’évolution des technologies.

– Conduire, diriger et réaliser des projets industriels.

Les programmes sont ceux des écoles nationales d’ingénieurs qui relèvent du ministère de1’enseignement supérieur lesquels programmes sont fixés par le décret n’ 95-2602 du 25 décembre 1995, flxant le cadre généraldu régime des études et les conditions d’obtention du diplôme national d’ingénieur.

Et les arrêtés du ministre de 1’enseignement supérieur suivants :

  • Arrêté du ministre de l’enseignement supérieur du25juin 1998, fixant le régime des études et des examens applicable à 1’école nationale d’ingénieurs de Tunis en vue de 1’obtention du diplôme national d’ingénieur (J.O.R.T n » 54 du 7 juillet 1998), pour Génie Civil, Génie électrique, Génie Industriel et Génie Mécanique.
  • Arrêté du ministre de l’enseignement supérieur du 25juin 1998, fixant le régime des études

Et des examens applicables à l’école nationale d’ingénieurs de Sfax en vue de l’obtention du diplôme national d’ingénieur (J.O.R.T n°54 du 7 juillet 1998), pour génie Electromécanique.

  • Arrêté du ministère de l’enseignement supérieur du 20 juillet 1998, fixant le régime des études et des examens applicable à l’école nationale des sciences de l’informatique en vue de l’obtention du diplôme national d’ingénieur (J.O.R.T n°61 du 31 juillet 1998), pour Informatique.

Les études d’ingénieur ont aujourd’hui une durée uniformisée à cinq années. Des cycles

préparatoires à caractère scientifique et technique dispensés en deux années permettent aux bacheliers des sections Mathématiques, Sciences expérimentales et Technique de se préparer aux concours nationaux d’entrée aux cycles de formation d’ingénieurs qui constifuent, depuis 1994,

1e mode principal d’accès à ces formations.

Les cycles préparatoires comportent un éventail de quatre fllières :

  • Biologie et Géologie (BG)
  • Mathématiques et Physique (MP)
  • Physique et Chimie (PC)
  • Technologie (T)

Cette diversité favorise la valorisation de la spécialité et des acquis de bacheliers de sections

différentes qui souhaitent accéder aux formations d’ingénieurs.

Il existe d’autres voies d’accès aux études d’ingénieur, à savoir :

  • La participation à des concours spéciflques d’entrée en première année du cycle

Ingénieur. Ces concours spécifiques sont basés sur l’étude de dossiers et destinés aux

titulaires de diplômes de technicien supérieur ou d’une Licence.

  • La participation à des concours spéciflques d’entrée en deuxième année du cycle

Ingénieur. Ces concours spécifiques sont basés sur 1’étude de dossiers et destinés aux

titulaires de maîtrises ou première année Mastère sanctionnant des études scientifiques,

techniques, économiques ou de gestion.

La formation à 1′ ESPIET s’appuie sur un enseignement pluridisciplinaire de haut niveau. Cette formation est soutenue par des connaissances théoriques et pratiques très solides dans les

branches de f ingénierie enrichies par des études en économie, gestion, communication. . .

La formation générale pluridisciplinaire de l’étudiant et la qualité de sa spécialité lui permettent de s’adapter facilement’aux évolutions des sciences et des techniques ainsi qu’à celles de la société. Elles lui permettent d’assurer rapidement des responsabilités dans la conduite des grands projets etplus particulièrement dans 1’entreprise.

pour l’ensemble de la formation, il est prévu deux blocs d’enseignements communs à tous

les étudiants, répartis sur l’ensemble du cursus :

  • Un bloc « Sciences de base de f ingénieur », comprenant les modules de : Mathématiques

, analyse numérique, probabilités et statistiques, recherche opérationnelle, utilisation des

logiciels et langages de programmation.

  • Un volet « sciences économiques, langues et communication », comprenant les modules de :

français, anglais, techniques de communication, économie génétale, gestion et économie d’entreprise, droit de travail.

Le projet de Fin d’Etudes (PFE) intervient en fln de cursus. Et comme il dure un semestre,

il place les étudiants en situation réelle d’ingénieurs débutants. Effectué généralement au sein

des entreprises, il vise à faire connaître aux futurs ingénieurs les préoccupations de f industriel.

Sur la base d’un programme délimitant un travail effectif, faisant appel aux capacités d’analyse

et de synthèse de l’étudiant, le PFE, peut prendre la forme d’une participation à :

  • l’Etude technique et économique d’un projet ou à sa conception et sa réalisation.
  • La conduite, l’anaryse ou l’amérioration.d’un système de production.
  • L’introduction et la maîtrise d’une technique au sein de l’entreprise.

Pour la réalisation de son PFE, l’étudiant est encadré par l’organisme d’accueil, l’école veille, quant à elle, au bon déroulement du PFE en assurant un encadrement de l’étudiant par un enseignant de la spécialité. Le PFE fait l’objet d’un rapport et d’une soutenance.

L’acquisition des connaissances par les étudiants est évaluée par un système de contrôle continu et par un examen final.

Le contrôle continu comprend, selon la forme des enseignements propres à chaque module des tests écrits et / ou oraux et, le cas échéant, des tests pratiques et àes travaux personnalisés.

En ce qui concerne les modalités d’examen à l’ESPIET, il y a lieu de signaler que :

  • Les examens sont répartis sur deux sessions : une sessiôn principale à la fin de chaque semestre et une session de contrôle à ra fln de l’année.
  • Les examens de la session principale et de la session de contrôle sont organisés sous formes

d’épreuves écrites dont la durée est flxée, au début de chaque année, par le président de    l’université (UAPS) après avis du conse, scientiflque.

  • La moyenne de chaque module se calcule compte tenu des pondérations suivantes :
  • 70% pour la note obtenue dans l’examen
  • 30% pour la moyenne du contrôle continu
  • Pourréussirdès la session principale, I’éhsdiant doit satisfaire aux deux conditions cumulatives suivantes :
  • obtenir une moyenne égale ou supérieure à 10 sur 20 dans chacun des modules fondamentaux.
  • obtenir une moyenne annuelre égare ou supérieure à 10 sur 20.

Si l’étudiant ne répond qu’à une seule de ces conditions il sera systématiquement ajourné mais à la session de contrôlè il repassera uniquement res examens de chacun des modères dont la moyenne est inférieure à 10 sur 20.

A la fin de la session de contrôle, l’étudiant est déclaré :

  • Admis, s’il répond aux deux conditions d’admission.
  • Admissible, s’il ne répond qu’à une seule de ces deux conditions. L’étudiant peut dans ce cas être autorisé à s’inscrire au niveau supérieur tout en restant redevable des modules admettant un crédit.
  • Redoublant, si aucune de ces deux conditions n’est remplie.

Présentation de la Faculté

I- Généralité

La Faculté des Sciences Juridiques, Socialles, Economiques et de Gestion de Tunis relevant de l’Université Arabe des Sciences dispense un enseignement supérieur qui conduit aux grades de licence et de mastère.

  • L’étudiant peut suivre un cursus de licence fondamentale ou appliquée et ouisuivre éventuellement ses études en mastère professionnel ou de recherche.
  • Les licences de cette faculté relevant de l’Université Arabe des Sciences couvrent les différents domaines suivants :
  • Les sciences juridiques
  • Les sciences économiques et de gestion
  • Les sciences de l’information et de la communication
  • Les licences dans ces différentes spécialités ont une durée de 6 semestres : des options permettent à l’étudiant d’approfondir certaines questions liées à leur parcours ou à des parcours voisins.
  • Un système de passerelles permet de passer d’une spécialité à une autre. En effet, l’étudiant garde toujours la possibilité de changer de parcours. Ceci permet d’aasurer une plus grande adaptabilité au futur diplômé. Le changement de parcours est autorisé après avis positif du conseil scientifique de l’Université.

II- Régimes des études :

  • Les licences : chaque licence est structurée autour de « paniers » :
  • Panier d’unités d’enseignement fondamentales
  • Panier d’unités d’enseignement transversales
  • Panier d’unités d’enseignement optionnellesliées au parcours choisi.

La durée des études pour obtenirle diplo^me de licence est de trois ans (6 trimestres).

Chaque année d’études comporte 2 semestres ; le second semestre de la 3ème Année (6 semestres) est  consacré à la réalisation d’un stage de fin d’études ou autres travaux pratiques (études ou simulation de cas, projet tutoré, business plan…).

Les enseignements, se rapportant à chaque unité d’enseignement, sont organisés sous forme de cours théoriques, de travaux dirigés, de travaux pratiques et de cours intégrés.

    III. Régime des examens :

Les épreuves d’examen sont otganisées en trois session, une 1ère session à la fin de 1er  semestre, une seconde session principales à la fin du 2ème semestre et une session rattrapage ouverte au profit des étudiants déclarés non admis lors de la session principale. Les dates de différentes sessions sont fixées par le conseil scientifique.

Sont déclarés admis pour le passage d’une année à l’autre, les étudiants ayant obtenu une moyenne égale ou supérieure à 10/10 dans chaque unité d’enseignement principale se rapportant à l’année concernée.

Si dans la licence en question les unités d’enseignements peuvent se compenser entre elles, l’étudiant ayant obtenu la moyenne générale est autorisée à s’inscrire au niveau supérieur.

En Tunisie :

  • L’Université Arabe  des Sciences qui réunit deux  Institutions Universitaires.

  • Cinq Ecoles primaires

  • Deux collèges

  • Un Lycée

A l’étranger:

  • L’Université Africaine des Sciences à Libreville – Gabon.

  • L’Université Africaine des Sciences  à Bamako – Mali.

  • Trois institutions de formation professionnelle à Libreville (Gabon), à Bamako (Mali) et Riadh (Arabie Saoudite).